Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

L'Agriculture Biologique

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

La Suisse consacre beaucoup d'efforts à mettre en place une agriculture respectueuse de l'environnement. Les préoccupations sur la qualité de la nourriture sont également partagées par un nombre croissant de consommateurs. Le thème des organismes génétiquement modifiés (OGM), par exemple, a suscité au cours des dernières années un large débat dans la population.

De plus en plus de fermes produisent des aliments étiquetés bios: en 2005, leur proportion atteignait 11%. De tous les pays européens la Suisse compte, avec l'Autriche, le plus grand pourcentage de terres cultivables dédiées à l'agriculture biologique.

L'agriculture biologique est plus répandue dans les zones de montagne. Selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique, 20% des fermes appartenaient à cette catégorie en 2005.

Au cours de cette même année, les Suisses ont dépensé en moyenne 160 francs par personne en alimentation biologique, principalement des légumes, des fruits et des oeufs.

En 1992, la Suisse a été le premier pays au monde à interdire l'élevage de poules en batterie. L'adjonction d'antibiotiques et d'hormones au fourrage des animaux domestiques est également proscrite. De telles prescriptions sont la garantie d'une nourriture saine et respectueuse de l'environnement mais en contrepartie, elles se traduisent par des coûts de production plus élevés, et, au final, par des aliments plus chers.

L'avenir de l'agriculture biologique dépendra donc du consommateur et de sa disponibilité à payer plus pour des produits de meilleure qualité.
Liens sur ce sujet

* Bourgeon dessus, bio dedans Bio Suisse
* Exploitations biologiques Office fédéral de la statistique