Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Recyclage dans un appartement

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Comment recycler ses déchets compostables alors qu'on habite en appartement ?

Une solution très simple et efficace pour recycler ces déchets alimentaires et autres détritus compostables : le lombricompostage.



De quoi s'agit il ?

Le lombricompostage consiste à placer dans un récipient (la compostière) des vers qui se nourrissent des déchets que nous leur apportons. Leurs déjections s'accumulent et constituent le lombricompost (de la consistance d'un terreau et sans odeur). Afin d'assurer une décomposition rapide des déchets, nous reconstituons un milieu qui soit favorable au développement des vers et à leur appétit.


Quel ver choisir?

Le ver utilisé pour le lombricompostage est le ver de fumier (Eisenia foetida). Il vit dans la couche superficielle du sol (10cm de profondeur au maximum) et se nourrit de matière en décomposition ce qui convient parfaitement pour le compostage.
Les marchands spécialisés dans le matériel de lombriculture vendent souvent le ver de Californie (Eisenia andrei). Comme son nom l'indique, ce ver n'est pas originaire de nos contrées, son introduction dans nos sols est-elle souhaitable? Dans le doute, réservons son utilisation au continent américain.

Comment et pourquoi recycler les bouchons de liège ?

 

En allemand, Kork désigne le liège et Korken les bouchons. Mais Kork est aussi le nom de la commune où se trouve le centre de

soins pour épileptiques (proche de Strasbourg).
"Korken für Kork", des bouchons de liège pour Kork: le slogan a fait mouche et s'est imposé de lui-même, quand en 1991 l'

"Epilepsiezentrum Kork" a décidé d'adjoindre aux activités de ses ateliers protégés celui du recyclage des bouchons de liège.

· La collecte des bouchons et la valorisation du liège ainsi récupéré contribue à diminuer le volume des déchets.

· Le liège, mousse rigide naturelle, est l'isolant thermique et phonique idéal. En effet la production de cet isolant ne nécessite pas l'apport des HCFC toxiques (hydro chloro fluoro carbones) et consomme peu d'énergie.

· Le liège, mousse rigide naturelle, est l'isolant thermique et phonique idéal. En effet la production de cet isolant ne nécessite pas l'apport des HCFC toxiques (hydro chloro fluoro carbones) et consomme peu d'énergie.

· Le recyclage des bouchons de liège, en réduisant la menace d'une exploitation sauvage du chêne-liège, constitue un apport actif à la protection de la nature.

· Le recyclage des bouchons de liège crée des emplois dans notre atelier protégé . .

· La mise en réseau des nombreux points de collecte permet contacts et échanges entre les intervenants.
Lire la suite...
www.energie-bio-nature.net

Comment recycler les piles? Quelles sont les alternatives aux piles jetables?

Quelques recommandations pour changer nos (mauvaises) habitudes:

-Utilisons nos piles jusqu'à ce qu'elles soient totalement déchargées.

-Ne jetons jamais nos piles à la poubelle ni dans notre environnement.

-Utilisons plutôt des piles rechargeables.

-Ramenons toutes nos piles déchargées, y compris les piles rechargeables en fin de vie, aux points de collecte.

-Préférons les appareils mécaniques ou fonctionnant sur secteur.

-Réfléchissons à nos besoins réels.
Lire la suite...
www.energie-bio-nature.net