Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

a:1:{s:2:"fr";s:36:"Réécrire l’histoire des déchets";}

Il y a plus d'un anpar horizon-durable.ch

À travers un modèle innovant, TerraCycle permet la réutilisation de matériaux qui n’étaient jusqu’ici pas recyclés. Dans le cadre de programmes créés par cette jeune start-up et grâce à des équipes de citoyens volontaires qui collectent autour d’eux, par exemple, des vieux stylos, ce sont des ressources naturelles qui peuvent être préservées et des objets de consommation courante qui peuvent connaître une seconde vie.


Du stylo au pot à crayons ? Ce n’est pas une figure de style, mais du recyclage. Débuté en 2011 avec le soutien du producteur Bic, le programme de recyclage des stylos et autres instruments d’écriture fonctionne grâce à l’engagement de citoyens qui s’organisent en équipes pour collecter leurs déchets et les envoyer gratuitement à TerraCycle. Et il convainc de plus en plus de Suisses : jusqu’il y a peu de temps, certaines équipes étaient sur une liste d’attente pour pouvoir s’inscrire. Devant le succès, de nouvelles places ont été ouvertes et de nouvelles équipes de collecte peuvent à nouveau s’inscrire.


Les équipes de collecte se forment notamment dans les écoles ou les jardins d’enfants, où les stylos et les correcteurs sont évidemment monnaie courante. Cela rend également possible, de manière concrète, une sensibilisation des enfants ou des élèves au thème de la protection de l’environnement.

C’est ce qu’explique Silva De Almeida, directrice du jardin d’enfants Work&Life : « Il est important à nos yeux que les enfants apprennent aussi les responsabilités qu’ils ont, et que nous avons tous, par rapport à notre planète Â». Dans les deux établissements de cette association situés à Zug et à Baar, des boîtes de collecte sont disposées à chaque entrée et sortie : tous les enfants, parents ainsi que les collaborateurs du jardin d’enfants y déposent leurs stylos dès qu’ils sont vides.


Ainsi collectés, les instruments d’écriture sont gardés dans un entrepôt en attendant de disposer d’assez de matériau pour produire de nouveaux objets. Avec 200 stylos, c’est un pot de fleurs de 115 grammes qui peut voir le jour, tandis que 3’000 unités sont nécessaires pour obtenir une poubelle d’une contenance de 120 litres, le tout entièrement fabriqué à base de matériaux recyclés. Et cela peut aller vite : chaque mois, rien qu’en Suisse, en Allemagne et en Autriche, ce sont 25’000 déchets qui sont collectés et envoyés pour être recyclés.