Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

a:1:{s:2:"fr";s:63:"Réchauffement: l’impact dans huit grandes régions du monde ";}

Il y a plus d'un anpar horizon-durable.ch

En Ouganda, le glacier du Mont Stanley dans la chaîne du Rwenzori, culminant à 5.109 mètres, menacé par le réchauffement climatique. Photo du 8 mars 2014.
© AFP/Archives Peter Martell

Yokohama (Japon) (AFP) – Le 2e volet du rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec), publié lundi à Yokohama (Japon), recense dans chaque grandes régions des impacts du réchauffement, ainsi que les risques et les actions possibles.

 

 1 – AFRIQUE

 

Impacts constatés: recul des glaciers dans l’Est de l’Afrique, réchauffement des eaux de surface des Grands lacs.

 

Risques: pression accrue sur les ressources en eau, réduction des rendements agricoles, modification de la géographie des maladies dues aux changements du régime des pluies et des températures.

 

Actions: sécuriser les ressources en eau et en améliorer la gestion, utiliser des variétés plus tolérantes à la chaleur, améliorer l’accès à l’eau saine et la surveillance médicale.

 

 2 – EUROPE

 

Impacts constatés: recul des glaciers dans les Alpes, en Scandinavie et en Islande; floraison plus précoce des arbres; hausse des surfaces incendiées en Grèce et au Portugal; migration vers le nord du zooplancton, de poissons, d’oiseaux marins.

 

Risques: inondations (aussi dues à l’urbanisation), restriction de l’usage de l’eau, rendements agricoles affectés par des chaleurs extrêmes en Europe du Sud, améliorés en Europe du Nord, effets des vagues de chaleur sur la santé, la productivité au travail et la qualité de l’air.

 

Actions: prévention des inondations, stratégies et technologies plus économes en eau, adaptation des habitations, des lieux de travail et des infrastructures, amélioration de la gestion des incendies.

 

 3 – ASIE

 

Impacts constatés: dégradation du permafrost (terres gelées en permanence) en Sibérie, Asie centrale et sur le plateau tibétain, hausse du débit des rivières lié à la fonte des glaciers dans l’Himalaya et en Asie centrale; apparition d’arbustes dans la toundra sibérienne, déclin des massifs coralliens et des algues dans les eaux tropicales et sur les côtes du Japon

 

Risques: inondations et dommages aux infrastructures et à l’habitat; mortalité causée par des chaleurs extrêmes; pénurie d’eau et de nourriture causée par la sécheresse dans certaines régions.

 

Actions: planification urbaine, déplacement de certains habitats; réduire la vulnérabilité des infrastructures; végétaliser les villes contre la chaleur.

 

 4 – OCEANIE

 

Impacts constatés: baisse du débit des rivières dans le sud, recul des glaciers en Nouvelle-Zélande, déplacements et mutations génétiques de nombreuses espèces d’oiseaux et de plantes en Australie; aggravation du blanchiment de la Grande barrière de corail; maturation précoce des vignes.

 

Risques: déclin de la ressource en eau dans le sud-est de l’Australie; dommages accrus dus à la montée du niveau des eaux et aux pluies intenses; risques locaux d’extinction d’espèces; modification des rendements agricoles.

 

Actions: nécessité de réduire les facteurs non-climatiques (pollution, pêche, tourisme, etc.) en raison d’une adaptation limitée des écosystèmes; contrôle de l’affectation des terres, amélioration de la prévention des inondations.

 

 5 – AMERIQUE DU NORD: 

 

Impacts constatés: recul des glaciers, baisse des réserves d’eau dans l’Ouest, migration de variétés de poissons vers le nord.

 

Risques: pression accrue sur la ressource en eau; baisse des rendements agricoles dans certaines régions due à la réduction des précipitations, la hausse des températures et la multiplication des événements extrêmes; impacts sanitaires accrus des vagues de chaleur; atteintes aux infrastructures en hausse; aggravation des incendies

 

Actions: mesures de prévention (feux interdits, introduction d’une végétation plus résistante), système de climatisation dans l’habitat résidentiel; système d’alerte sanitaire, centres de rafraichissement, actions pour verdir les habitats.

 

6 – AMERIQUE LATINE:

 

Impacts constatés: recul des glaciers, hausse du débit des cours d’eau dépendants du Rio de La Plata, aggravation du blanchiment des coraux dans les Caraïbes

 

Risques: pression accrue sur la ressource en eau dans les zones semi-arides ou dépendantes des glaciers, risques d’inondations dans les agglomérations dû à des précipitations extrêmes.

 

Actions: améliorer l’affectation des terres et l’accès à l’eau; plan de prévention et de gestion des inondations, nouvelles semences plus adaptées au stress hydrique et au dioxyde de carbone.

 

 7 – REGIONS POLAIRES:

 

 Impacts constatés: réduction de la banquise arctique, réduction du volume des glaciers arctiques; dégradation du permafrost, formation de nouveaux lacs, développement des arbustes, variété accrue d’espèces dans l’ouest de l’Antarctique, accroissement du trafic maritime dans le détroit de Béring

 

Risques: réduction de l’habitat des ours polaires; déplacement de populations, arrivée d’espèces invasives, navigabilité accrue dans l’océan Arctique

 

 8 – PETITES ILES: 

 

Impacts: montée des eaux.

 

Risques: pertes de ressources, d’habitat et d’infrastructures dans les zones côtières et les basses terres dues aux inondations.

 

Actions: restauration et entretien des paysages et écosystèmes côtiers; amélioration de la gestion des terres et des ressources d’eau; adaptation des modes de construction.

 

© AFP

 

Source: goodplanet.info

 

Poster un commentaire

Nom
commentaire