Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

a:1:{s:2:"fr";s:52:"Un dauphin albinos capturé dans la baie de la honte";}

Il y a plus d'un anpar horizon-durable.ch

La chasse des cétacés à Taiji se poursuit, malgré la polémique qu'elle suscite. Ce week-end, 250 dauphins, dont un bébé albinos, ont été pris au piège.


Chaque année, dans de la baie de Taiji au Japon - surnommée la baie de la honte - les cétacés sont victime d'une pêche par rabattage. Celle-ci consiste à encercler et à repousser des dauphins dans une baie pour les capturer ou les tuer. «Le processus d’abattage est le suivant: ils utilisent une tige métallique qu’ils enfoncent dans la colonne vertébrale des dauphins. La plupart des animaux ne meurent pas immédiatement, cela leur prend 20 à 30 minutes pour agoniser. Ils se noient lentement dans l'eau avant d'être traînés à la boucherie», dénonce Sea Shepherd, qui surveille de près ce qu'elle assimile à un «massacre».

 

Selon l'association de protection des océans, 250 mammifères marins ont été pris au piège vendredi. Les animaux seront tués pour leur viande ou revendus à des aquariums. La sélection des spécimens capturés devait débuter lundi. Parmi les bêtes rabattues ce week-end, Sea Shepherd a repéré un bébé dauphin albinos, particulièrement rare.

C'est le documentaire «La baie de la honte», récompensé d'un Oscar en 2009, qui avait révélé au monde cette tradition ancestrale des pêcheurs japonais.



Source :20minutes.ch