Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

a:1:{s:2:"fr";s:43:"L’abeille noire a besoin de notre soutien";}

Il y a plus d'un anpar horizon-durable.ch

 

Autrefois, cette espèce occupait toute la partie nord des Alpes. Aujourd’hui, l’abeille noire ne peut se passer d’un «comité de soutien».

Coopération. Pourquoi défendre l’abeille noire?


Balser Fried.
Pour préserver notre patrimoine culturel ainsi que la diversité génétique. L’abeille noire est une espèce qui vit dans nos régions depuis des millénaires.
C’est une race travailleuse, capable de s’adapter et qui peut voler par des températures basses. Elle butine et pollinise les fleurs et les arbustes sauvages, même en altitude.

 

Elle devrait donc intéresser tous les apiculteurs.


Ce n’est pas une abeille très performante, mais si on établit une moyenne sur plusieurs années, on constate que sa productivité est bonne. Grâce au label Slow Food, nous obtenons un bon prix pour le miel, ce qui nous réjouit. Cela devrait inciter les apiculteurs à élever l’abeille noire.

 

Comment pérenniser son élevage?


Nous avons besoin de créer des zones de protection pour empêcher les croisements avec d’autres races. Glaris est depuis plus de trente ans une zone protégée. Dans le Val Müstair, les apiculteurs ont récemment décidé de n’élever plus que l’abeille noire. D’autres zones de protection vont aussi voir le jour.

 

Slow Food: sauvegarde de la diversité

 

Le mouvement Slow Food – une organisation indépendante à but non lucratif – est né en Italie en 1986. Son but est de combiner plaisirs de la table et production durable. Il est représenté dans plus de 130 pays par des groupes régionaux. Coop soutient Slow Food à travers la création de nouvelles Sentinelles en Suisse, c’est-à-dire de nouveaux projets. Elle encourage la vente de spécialités du monde entier, dans le but de soutenir des branches de production menacées d’extinction.

 

Source: cooperation-online.ch

Poster un commentaire

Nom
commentaire