Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Prenons le temps

Il y a plus d'un anpar Justine Grespan

Dans notre société actuelle qui veut aller toujours plus vite en mettant sur un piédestal le multitasking, c'est-à-dire la capacité à faire plusieurs choses en même temps, le site Internet slowdown.org vaut la peine qu'on y jette un coup d'oeil. Loin de donner des astuces pour améliorer son efficacité en réduction de temps nécessaire à chaque action, ce site est une ode au « not doing much », en Français : ne pas faire grand chose. Il prône donc l'inverse de ce que nous recommande notre époque en mettant en avant l'idée de profiter du moment présent.

 

 




















 

 

Christopher Richards est l'auteur de ce site et malgré l'aspect déluré et rigolard qu'il lui donne, la lenteur et l'effort minimum sont des sujets sérieux. Il ne faut d'ailleurs pas se méprendre en croyant que cet art de ne pas faire grand chose soit si facilement accessible. Bien au contraire, le site prévient tout de suite les visiteurs en attirant leur attention sur le fait que l'effort minimum est un concept avancé. Il n'est donc pas forcément atteignable immédiatement par les nouveaux adeptes de la lenteur.

 

L'International Institute of Not Doing Much (c'est le nom du site) recommande donc de ne pas croire les fanatiques qui instaurent la fausse idée que s'efforcer au plus est une bonne chose. Il vaut mieux se poser la question suivante : si une chose peut être faite avec beaucoup d'effort, ou un effort minimal, que préféreriez-vous ?

 

Mais si l'art de ne pas faire grand chose n'est pas si simple, alors il vous faudra commencer par le premier pas : ralentir. Ce qui ne sous-entend pas que cela soit plus facile pour autant. Et encore faut-il vouloir vraiment s'y mettre quand on se rend compte qu'aujourd'hui la lenteur est associée avec l'inefficacité, la défaillance, et encore pire, d'après Christopher Richards, avec la fainéantise. Cela paraît évident puisque pour gagner la compétition quotidienne qu'est notre vie, il faut aller de l'avant, et toujours plus vite. Tout le contraire de ce que nous propose donc l'IINDM.

 

Il y a d'ailleurs un guide qui nous explique comment ralentir. Quelques conseils que je vous cite ici : prendre une tasse de thé en regardant par la fenêtre, ne faire qu'une seule chose à la fois car le multitasking est une faiblesse morale, bâiller souvent, passer plus de temps au lit, et le plus difficile : ne rien faire.

 

Ce site nous incite donc à voir le déroulement de notre quotidien sous un autre angle. Cela nous amène à la réflexion suivante : puisque nous devons ralentir l'expansion illimitée et incontrôlée de nos sociétés qui en veulent toujours plus, peut-être serait-il bien de commencer en premier par nos propres vies avant de s'attaquer à un poisson plus gros et plus difficile à faire ralentir.







 

Source : slowdown.org








Horizon-durable - Justine Grespan