Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Entretien avec Yannick Maury, Jeune Vert vaudois

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Certains préjugés ont la vie longue: les Verts sont-ils de doux utopistes, post-soixante huitards, qui, fleurs dans les cheveux et guitares dans le dos, militent pour un monde ressemblant à l’Ile aux enfants ?

Non et deux fois non, la preuve avec le compte rendu d’un entretien avec Yannick Maury, membre des Jeunes Verts depuis avril 2007 et candidat pour les élections fédérales 2011.

 

source : http://www.verts-vd.ch/jeunes-verts/


 Ã‰tudiant en Lettres à l’Université de Lausanne, Yannick Maury a plusieurs cordes à son arc : de l’enseignement à temps partiel dans certains collèges aux cours de théâtre en passant par les camps de vacances, le jeune homme est aussi candidat aux élections fédérales du 23 octobre prochain. Les Verts et les Jeunes Verts tentent d’augmenter leur représentation au parlement et ont, pour ce faire, établi deux listes apparentées. Ainsi, en votant en faveur de l’une ou l’autre section, c’est l’ensemble des Verts qui gagne une voix.


Partant du constat que notre mode de vie actuel n’est absolument pas durable, les Jeunes Verts souhaitent faire évoluer les mentalités et prouver qu’écologique rime avec logique, mais aussi avec économique. Ils se sont donc engagés dans la promotion de la mobilité douce sans prôner pour autant la gratuité des transports publics, projet utopiste, selon Yannick Maury, mais surtout nuisible à la qualité et à l’envergure de l’offre des transports en Suisse. Les Jeunes Verts s’opposent aux véhicules polluants ou dangereux pour les piétons, mais sans extrémisme : l’emploi justifié, professionnellement par exemple, d’un véhicule lourd n’est pas remis en question.


Ils mettent aussi en avant une meilleure gestion de l’énergie, que ce soit par des gestes simples à la maison, comme ne pas laisser les appareils ménagers en veille, ou en développant l’énergie solaire et en la rendant plus accessible. Les Jeunes Verts sont aussi fermement opposés à la construction de nouvelles centrales nucléaires en Suisse.


L’éducation et la culture sont aussi des objets qui tiennent à cÅ“ur à Yannick qui déplore que la nourriture de certaines cantines scolaires ne soit pas issue de l’agriculture de proximité. Le sujet de l’alimentation est un des points forts de la politique des Jeunes Verts qui encouragent l’agriculture biologique, le commerce de proximité et le développement durable, en privilégiant les produits de saison, mais tout en restant financièrement abordable pour les consommateurs : manger éthique, local et bio ne doit pas êtreun luxe réservé aux plus aisés.


Mais surtout, les Jeunes Verts mettent l’accent sur une politique cohérente, respectueuse et non agressive. Leur affiche est à l’image de cette volonté : ni slogans provocateurs, ni images chocs, juste un arbre ou une planète verte, ronde, douce avec des pictogrammes représentant leurs chevaux de bataille. Merci les Verts de rappeler que la politique peut être en adéquation avec le respect des autres partis et de tous les citoyens sans distinction aucune.


Merci Yannick et bonne chance pour la suite !! (plus d’informations sur : http://www.verts-vd.ch/jeunes-verts/)

 



Horizon-durable - Sarah Vermot