Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

La mondialisation ou comment les hommes ne font plus qu’un

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

La mondialisation est un phénomène récent qui s’opère par un changement d’échelle. On pense le monde et l’activité humaine comme un ensemble. Un et un seul. Certes, poussée par des idéologies récurrentes telles que le Capitalisme économique et la Démocratie politique, la mondialisation se révèle être un moyen de conjuguer partage des ressources et vie en communauté au sens large du terme.

 


 

En effet, la Terre est un espace vivable limité de part sa taille constante ainsi que par les ressources dont elle dispose. Pourtant, la Terre n’a jamais accueillie autant d’âmes. La croissance démographique continue toujours bon train malgré les faiblesses et les contraintes du sol. Pas moins de 6 900 000 000 personnes vivent ensemble en se moment.[1] Les dispositions à l’adaptation rendent l’Homme toujours aussi impressionnant.

 

On l’a compris : la Terre est finie. Cette idée menaçante et frustrante oblige l’Homme à porter un lourd fardeau. Celui de permettre une équité permanente face à l’adversité de cette finitude pour toutes les générations à venir. On appelle ça le Développement Durable. Cette prise de conscience face à cette responsabilité est récente et troublante. L’Homme, dont l’instinct premier est de survivre et dont le but ultime de nos jours se résume en un accomplissement personnel, doit dorénavant partager.

 

Une solidarité nouvelle nait en dépassant les frontières administratives, politiques ou ethniques. Une solidarité nouvelle qui efface les différences pour ne garder que le commun : l’humanité de chacun et chacune.

 

C’est un long chemin avant que tous aient accès à une vie digne. Un long chemin avant que les inégalités s’effacent, ou du moins, diminuent.

 

 

 

Sources : Lévy, J. (2008). L'invention du monde: Une géographie de la mondialisation. Paris: Presses Sciences Po.


 



Horizon-durable - Laura Raimundo