Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

L'EV-1 : Une voiture propre au destin controverse

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Profitant d’un contexte politique favorable avec les lois incitatives sur les véhicules à zéro émission des années 90, General Motors va produire en série aux Etats-Unis de 1996 à 1999, l’EV-1 (voir photo) sa toute première voiture électrique.

L’EV-1 : UNE VOITURE PROPRE AU DESTIN CONTROVERSE

Cette voiture de deux places, uniquement disponible en location longue durée et conçu spécialement pour l’électrique, était pour son époque une véritable prouesse technologique au service de la mobilité et du respect de l’environnement. L’EV-1 avec son gabarit sobre, son autonomie satisfaisante et son mode de propulsion propre aurait pu devenir « la citadine Â» rêvée des années 90.

Seulement, en 2003 alors même que le succès commence à être au rendez-vous, General Motors contre toute attente décide de donner un coup d’arrêt à l’aventure. Les raisons invoquées sont nombreuses et vont de la diminution drastique des subventions fédérales à la main invisible des puissants lobbies pétroliers.

Dans les faits, General Motors va procéder de 2003 à 2006 au rappel massif et à la destruction de la quasi-totalité des EV-1 en location malgré les propositions d’achat à hauteur de 1,9 millions de dollars faite par les consommateurs. Replacé dans le contexte actuel de la course entre les constructeurs pour la voiture électrique, l’EV-1 s’apparente à un formidable rendez-vous manqué avec l’histoire de l’automobile écologique.

Horizon-Durable / Alain Dongmo