Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Le Conseil d'Etat dit oui à la centrale à gaz à Vernier

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Bloquée à l'été 2009, période électorale cantonale oblige, suite à des critiques des Verts, des radicaux et de la commune de Vernier, la centrale chaleur force des SIG sort du purgatoire.


© DR | Projet de centrale à gaz.
Dans sa séance de mercredi, le Conseil d'Etat a "rééxaminé l'opportunité de sa construction"... et a conclu en sa faveur. Responsable, entre autres de l'environnement et de l'énergie, la magistrate Isabel Rochat, souligne que sa "construction, couplée avec le développement d'un réseau de chauffage à distance, s'impose". Pourquoi? "L'installation permettra d'accroître la production d'électricité du canton, de réduire sa dépendance aux énergies fossiles par une meilleure efficacité, de réaliser le chauffage à distance qui pourra ensuite être alimenté par des énergies propres". Selon le Conseil d'Etat, la centrale serait une étape intermédiaire vers un renoncement aux énergies fossiles. Le gouvernement fait toutefois un pas en direction de la commune de Vernier: l'emplacement de la centrale serait déplacée à proximité de  la step d'Aïre, toujours sur la commune. "Nous devons relancer la procédure ce qui va retarder la construction", souligne l'ancien magistrate de Thônex, "mais nous pensons que cette solution recevra un meilleur accueil de Vernier".

Au cours de sa séance de mercredi, le gouvernement a aussi: délivré un permis pour construire 288 nouvelles places de logements universitaires au chemin Edouard-Tavan, décidé d'exonéré d'impôts pour 2011 certains véhicules à faible consommation et peu polluants, adopté un rapport sur la Genève internationale, pris acte du bilan  de la Fondation pour la promotion des lieux pour la culture émergente, qui a dépensé 750 000 francs pour trois projets.


Source: tdg.ch Marc Bretton