Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Aide au développement: de meilleures conditions de vie grâce à la prot

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Zurich (ats) La protection climatique et le combat contre la pauvreté sont indissociables. C'est le message transmis vendredi par la conseillère fédérale Doris Leuthard et le ministre péruvien de l'Environnement Antonio Brack lors de la conférence annuelle de la coopération suisse au développement.L'exploitation abusive de la forêt amazonienne n'a apporté que des problèmes la population indigène, a déclaré Antonio Brack, reconnu comme un expert dans le domaine de la biodiversité. Dans le futur, les humains profiteront aussi économiquement de la protection des forêts, a-t-il ajouté."Si nous voulons protéger les forêts, nous devons aider les pauvres", a expliqué M. Brack. Pour cela, des programmes ont déjà été lancé. Le charismatique scientifique est la première personne à occuper ce poste au Pérou.

Mme Leuthard et M. Brack ont signé vendredi deux accords entre la Suisse et le Pérou, qui fait partie des pays prioritaires de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Ainsi, Berne soutiendra Lima dans l'adaptation aux changements climatiques ainsi que dans le recyclage des déchets électroniques.

"Nous sommes l'équipage du navire"

Dans son discours prononcé devant plus de 2500 personnes au Hallenstadion de Zurich, Doris Leuthard a souligné que la Suisse, grâce à sa coopération au développement interdisciplinaire, était sur la bonne voie. "Dans un monde complexe, seule cette manière d'agir mène au succès", a déclaré la conseillère fédérale.

L'administration fédérale, mais également l'économie privée, la science et la société civile doivent s'engager pour une politique de développement, climatique et commerciale durable.

La crise économique ne peut être une raison pour abandonner la crise climatique. Dans son discours, Mme Leuthard a affirmé que la consommation des ressources est "sans retenue": "Nous nous comportons comme les passagers d'un navire nommé Terre. Or, nous sommes l'équipage de ce navire".