Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Surcoûts liés au CEVA: le référendum a abouti avec plus de 12'700 sign

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Genève (ats) Le référendum cantonal lancé à Genève contre le crédit complémentaire destiné au CEVA a abouti. Les opposants à la ligne ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse ont déposé lundi 12'704 signatures au service des votations, alors que 7000 suffisent.


En début d'été, l'Association pour une meilleure mobilité franco-genevoise se plaignait d'une récolte de signatures difficile en raison des vacances. Lundi à la sortie du bureau des votations, son président Wolfgang Peter s'est réjoui d'avoir récolté près du double des paraphes requis et dans tout le canton, preuve que le projet ne concerne pas que les habitants du quartier de Champel.

"Nous allons enfin avoir un véritable débat démocratique et un vote", a déclaré Wolfgang Peter. L'association entend proposer un tracé alternatif plus efficace en termes de mobilité et moins cher. Ce tracé, qui évite Champel où vivent beaucoup d'opposants au CEVA, avait fait l'objet d'une initiative déclarée irrecevable par le Tribunal fédéral fin avril.

Le comité opposé au CEVA a donc lancé un référendum contre la rallonge de 113 millions de francs approuvée en juin par le Grand Conseil genevois. Soutenu par tous les partis sauf le Mouvement citoyens genevois (MCG), ce crédit complémentaire vient s'ajouter aux 400 millions initiaux votés en 2002.

(SDA/ATS - za al/bsf104/POL/4/090817 1629)