Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Les fraises d'Espagne

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Les fraisiers destinés à cette production qui illustre la mondialisation bon marché poussent dans le Sud de l'Andalousie c'est-à-dire près du delta du Guadalquivir sur plus de six mille hectares, dont une bonne centaine empiète déjà en toute illégalité (toléré) sur le parc national où niche une des plus fabuleuses réserves d'oiseaux migrateurs et nicheurs d'Europe...

 Enfin, si on peut appeler "fraises" ces gros trucs rouges, encore verts près de la queue car cueillis avant d'être mûrs, d'un goût plus proche de la tomate proviennent d'une plante qui, bien que vivace et productive chaque année est systématiquement détruite annuellement. En effet, pour donner des fraises hors saison, les plants produits in vitro sont placés en plein été dans des frigos qui simulent l'hiver, pour avancer leur production. A la fin de l'été, la terre sableuse est nettoyée et stérilisée, et la microfaune détruite par du bromure de méthyl et de la chloropicrine.

Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d'ozone, signé en 1987 (dernier délai en 2005); le second, composé de chlore et d'ammoniaque, est aussi un poison violent car il bloque les alvéoles pulmonaires.

Rien d'étonnant à ce que l'on constate une explosion des maladies pulmonaires et d'affection de la peau dans la région

Enfin, ces plants poussent sur un plastique noir et reçoivent une irrigation qui véhicule des pesticides, engrais, fongicides. Ces forages en eau sont pour la moitié illégaux ce qui transforme en savane sèche une grande partie de cette région d'Andalousie très riche écologiquement parlant et entraînant une très importante et nuisible modification de son écosystème..

Sans parler des cinq mille tonnes de plastique qui sont soit emportées par le vent, brûlées sur place voire enterrées n'importe où..

Aussi, n'oublions pas le transport, à raison de 10 tonnes par des milliers de véhicules et sur environ 2000 kms valant son pesant de fraises en CO2.

Tout celà pour dire que l'essentiel de la production et de l'exportation de la fraise espagnole représente ce qu'il y a de moins DURABLE comme agriculture et bouleverse dans l'esprit de chacun la notion de saison.