Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Oeufs bio

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Un œuf sur six est bio !La part de marché des œufs bio par rapport à l’ensemble du marché de l’œuf est montée à un très joli 16 %, prenant la tête du classement des parts de marché de tous les groupes de produits bio. Par rapport à 2007, le marché de l’œuf bio a progressé de 12 %.

 Poule, Oeufs Bio


Le marché de l’œuf bio continue de progresser et d’offrir de bonnes perspectives. (20.04.09)Au cours du premier trimestre 2009, les ventes d’œufs bio se sont maintenues – voire ont progressé – dans presque tous les canaux importants, et cela malgré la crise économique et l’amaigrissement des budgets des consommateurs. Et même les grandes différences de prix entre les offres standards et les offres bon marché qui caractérisent le secteur de l’œuf n’ont jusqu’à maintenant provoqué aucune chute des ventes. Il y a donc un segment de clientèle qui est prêt à débourser un supplément de prix pour des produits de qualité même quand les temps sont plus difficiles. Les producteurs d’œufs bio se sont soigneusement préparés pour le pic de demande de Pâques et pour la « bosse » de la courbe des ventes caractéristiques des mois d’été.


Les dernières années ont été une véritable réussite pour le marché de l’œuf bio, et la tendance haussière se maintient. On cherche donc toujours de nouveaux producteurs d’œufs Bourgeon – qu’ils soient en reconversion, prévoient de l’être ou soient déjà certifiés Bourgeon. Les obstacles initiaux sont cependant assez importants, surtout pour les exploitations conventionnelles qui voudraient se reconvertir à l’agriculture biologique : les investissements sont considérables, et la marchandise de reconversion produite pendant les deux premières années est très difficile à commercialiser dans la grande distribution. Le développement de l’ovoproduction dans les fermes déjà certifiées conformes au Cahier des charges de Bio Suisse est par contre nettement moins difficile. En effet, pas de période de reconversion dans ce cas – mais les investissements restent les mêmes. On cherche aussi des fermes de grandes cultures, or les grandes cultures se combinent bien avec l’ovoproduction (production des aliments fourragers, approvisionnement en éléments fertilisants).
Les producteurs intéressés sont priés de s’annoncer directement aux marchands d’œufs sous licence Bourgeon, à Bio Suisse ou à un conseiller bio.
Jacqueline Forster
www.bio-suisse.ch
http://www.eiag.ch/