Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

a:1:{s:2:"fr";s:63:"écologie: le bonus Royal de 10.000 euros en vigueur dès avril";}

Il y a plus d'un anpar horizon-durable.ch

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal annonce la mise en place dès avril, du bonus destiné à envoyer au rebut les vieilles voitures diesel. Par ailleurs, un certificat vert sera apposé sur les véhicules propres avant l'été.

 

Il y aura-t-il une ruée vers les véhicules électriques ces prochains mois? Les constructeurs peuvent l'espérer. La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, vient d'annoncer ce mercredi 4 février que le bonus de 10.000 euros, accordé pour l'achat d'une voiture électrique en remplacement d'une vieille voiture diesel, sera mis en place en avril prochain.

 

"Le bonus qui va permettre d'acheter des voitures électriques avec une aide de 10.000 euros par véhicule sera opérationnel au mois d'avril", "à condition de mettre au rebut une vieille voiture diesel", a indiqué Ségolène Royal au micro d'iTELE.

 

Lors d'un point presse, la ministre de l'Ecologie a ensuite annoncé qu'une enveloppe de 140 millions d'euros sera prévu pour financer les primes devant permettre la conversion des vieux véhicules diesel.

 

Mais la stigmatisation des voitures polluantes ne s'arrête pas là. La ministre de l'Ecologie a annoncé dans Le Parisien/Aujourd'hui en France la mise en place d'un "certificat vert" ou "qualité de l'air".

 

"Nous allons mettre en place avant l'été un certificat qualité de l'air que les véhicules propres pourront apposer derrière leur pare-brise", explique Ségolène Royal.

 

Des avantages pour les véhicules propres

 

"Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction des seuils d'émissions polluantes des véhicules", précise la ministre à propos de cette mesure qui rappelle la pastille verte mise en place en 1998 pour permettre aux véhicules les moins polluants de circuler durant les pics de pollution.

 

Selon Ségolène Royal, "le principe est que l'obtention d'un certificat vert vous donne des avantages".

 

Ainsi, "en cas de circulation alternée ou dans les zones de circulation restreinte mises en place par les villes, les véhicules propres seront autorisés à circuler". Les collectivités pourront aussi les autoriser à emprunter les couloirs de bus ou les faire bénéficier du stationnement gratuit.

 

Le Premier ministre Manuel Valls, qui doit s'exprimer mercredi, s'était engagé sur la mise en place, dès 2015, d'un "système d'identification des véhicules en fonction de leur émissions polluantes". Le but: aider les collectivités à développer des politiques favorisant les véhicules les plus propres.

 

Source: bfmtv.com

Poster un commentaire

Nom
commentaire