Horizon-Durable.ch

Facebook Twitter 

Toiture végétalisée

Il y a plus d'un anpar Horizon-Durable

Même si le principe du “jardin sur le toit” est connu depuis la haute antiquité, c’est à la fin du XIXe siècle que l’on voit apparaître, d’une façon plus systématique, ce genre de réalisation.

En effet, son avènement est lié à la volonté d’ordre archi­tectonique des bâtisseurs et au perfectionnement des revê­tements d’étanchéité.

Pour des raisons d’esthétisme, de goût, de mode, puis d’écologie ou de gestion des eaux, l’homme a toujours souhaité embellir la cinquième façade de son habitation.
Grâce au développement technologique et à une meilleure approche sur le plan biologique, on a réussi à mettre au point des systèmes de verdissement des toitures offrant des garanties de qualité, de simplification et de durabilité, tant sur le plan de l’étanchéité que des plantations.

Il existe, conventionnellement, deux types principaux de toi­tures-jardin, appelées aussi toitures vertes ou végétalisées, qui sont la toiture végétalisée à culture extensive et la toiture végétalisée à culture intensive.

Gestion de l’eau - lutte contre la pollution

En plus de l’amélioration sur le plan thermique et de la protection physico-chimique de l’étanchéité, les avantages écologiques de la toiture végétalisée sont multiples : fixa­tion des poussières et des éléments nocifs en suspension dans l’atmosphère, régulation et retenue temporaire des eaux de pluie résultant d’orages exceptionnels, rétention d’eau utilisable pour les besoins ménagers ou civils. Retour d’une avifaune disparue.

www.geneuxdancet.ch